ouverture four émail

Nous avons émaillé les biscuits géométriques et notamment les nouveaux proto-vases : émaillage 3 nouveaux vasesCes premières pièces ont surtout servi de tests pour associer des couleurs en intérieur – extérieur. De gauche à droite : du bleu, du noir et du rouge pour le dedans ci-dessus.

L’un d’entre eux a collé aux plaques du four car l’émail brillant, un peu trop épais, a coulé pendant la cuisson. Cela permet au moins de vous montrer la finesse de la terre cuite avec notre technique :

Si fine qu’elle reproduit chaque déformation et repli du carton… à droite on voit aussi que cet émail « liquide » a tendance à laisser incolores les arrêtes du haut. Pour l’intérieur j’avais choisi un bleu clair mat et texturé, rugueux.
C’est le même que j’ai appliqué à l’extérieur de ce second modèle, sorti entier mais pas étanche :

Car c’est là le point faible de ces nouveaux objets : leurs angles saillants ont tendance à s’ouvrir pendant la trempette, et la finesse des pièces les empêche de contenir sereinement leur plein d’eau… Dommage pour des vases!
Je ferai attention à éviter cela dans ma prochaine production.

Mais je suis déjà fière et contente de ces premières boules à facettes et des émaux associés. Surtout sur ce dernier, un intérieur noir de fer et un extérieur blanc de cendres très craquelé, bien plus écaillé ici que sur une pièce tournée:

vase géométrique blanc "lépreux"

Sur mes 5 prototypes, un seul est sorti entier, brillant et très joli, il peut accueillir quelques branches fines ou des fleurs séchées… Objet de collection presque produit fini, je le publie dans la galerie : à voir ici!

Les modèles plus simples sont tous réussis :

futures veilleuses cuites
La bonne nouvelle de ce four aussi, les structures moins facettées sont toutes contentes. Simplement renforcées avec une couverte transparente, elles varient de 10 à 15 cm en diamètre et leur utilité reste encore…à fabriquer!

Enregistrer

Enregistrer

Laissez vos impressions...