Terre tissée

Petit récit d’une expérience céramique de l’été, sur le principe des précieux plis mais cette fois en tissant le carton avant de le tremper. L’objectif étant d’obtenir un objet en terre cuite à l’aspect tissé, comme celui d’un panier de vannerie.

 

La conception était facile, mais la réalisation bien longue. Déjà pour obtenir un moule en carton il faut beaucoup de patience, plus que pour les polyèdres! Je n’imaginais pas que c’était possible, mais je suis habituée des idées chronophages donc autant aller jusqu’au bout… Après une première cuisson on obtient un biscuit très fin, l’empreinte des bandelettes est nette à l’extérieur et plus légère dedans:


Mais la terre si fine se déforme beaucoup à la cuisson et  déjà l’ouverture n’est plus si ronde… Par contre le détail de l’étoile au fond a très bien pris! Émaillage pour une seconde cuisson, la déformation est encore plus prononcée :

detail-fond-fini

 

Le résultat n’est pas si mal mais je ne poursuivrai pas cette recherche tout de suite, les objets obtenus sont trop fragiles (le vase de droite s’est fêlé environ 2h après sa sortie de four). La texture obtenue est intéressante mais présente beaucoup d’aspérités, et la déformation est trop forte pour appuyer une gamme utilitaire sur ce procédé. Malgré le travail engagé pour cette tentative je laisse tomber l’idée, en tout cas pour le moment.

Tant pis, j’aurai au moins essayé! Et vous, qu’avez-vous tenté récemment dans votre atelier?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

2 Commentaires

  1. Que des expériences intéressantes!!!
    Merci de nous les faire partager, c’est passionnant

Laissez vos impressions...