Bonne Année

Pour ma part, l’année commence très étrangement… Ma coopération avec Isabelle s’arrête et met donc toute production céramique en suspens. Un an de recherches et de travail à classer sur une étagère, en attendant de pouvoir reprendre plus tard, ailleurs, autrement.
Et en attendant, quoi? Plusieurs pistes à suivre pour me ré-inventer, je n’ai pas encore vraiment choisi comment écrire la suite de cette épopée.

(Re) Débuter, encore.

Dans tous les cas il faudra découvrir de nouveaux horizons, techniques et de création. Puisqu’il m’a fallu un an pour aboutir mes premiers essais, j’imagine qu’une autre année sera nécessaire avant d’être fière, quelque soit le chemin emprunté.
Ça peut-être exaltant de se lancer dans l’inconnu et de commencer une nouvelle gamme d’objets, et je sais que cela le sera dans quelque temps, mais dans l’immédiat je suis fatiguée et un peu amère. En 2017 j’aurai aimé récolter le fruit de mes efforts, confirmer l’essai, partager un début de succès… Mais non, et de toute façon

Rien ne se passe jamais comme prévu

Je me le répète pour chasser mes idées noires, et arrêter de prospecter « au pire » sur cet accident de parcours.
Au pire car me voici obligée de refuser de chouettes propositions, et de décevoir les premiers contacts pris en fin d’année. Au pire parce que mes débuts sont tachés et ma stratégie éclatée. Au pire parce que mon capital confiance en mon prochain vient de descendre en flèche, je suis même plutôt à découvert de ce côté aussi… Ouvrir la porte à de nouvelles rencontres est devenu un objectif de mon année, à voir combien de temps il me faudra…

Yapuka

Bref, tout ça pour présenter des excuses aux premiers lecteurs fidèles, à tous ceux dont les compliments et l’enthousiasme m’ont porté déjà… j’espère que les changements à venir ne nous sépareront pas.
Pour vous expliquer aussi que si je passe le prochain trimestre à étaler ici le stock déjà construit je travaille en même temps à de nouvelles idées. J’ai hâte d’en savoir plus moi-même et de vous montrer ces nouveaux produits mais d’ici là je vais rester plus loin de mon écran.
Vivement que cette mésaventure ne soit qu’un lointain souvenir de débuts tumultueux, pour cela un seul impératif: que je remette les mains dedans

Save

Laissez vos impressions...