Veilleuse Petite Ourse

Dans ma série de constellations, cet icosaèdre en grès blanc a pris le nom de la Petite Ourse.
La lumière des LED est diffusée au travers d’une couche intérieure à la terre teintée de cobalt, et un émaillage extérieur blanc mousseux. C’est la cendre d’os qui donne à cette glaçure des craquelures aléatoires et un aspect mat à satiné.

Moins translucide que la Girafe, cette veilleuse laisse passer des éclats de couleurs au travers de ses découpes étoilées. Elle dispose des 7 mêmes modes lumineux que ses sœurs, à chaque action sur l’interrupteur correspond un nouvel éclairage.

+ Rdv ici ou pour voir une démo vidéo.